mardi 17 octobre 2017 à 9h

Marche contre la pauvreté - Rendre Visible l'invisible - 171017

mardi 17 octobre 2017 09:00

lieu : parc maximilien Bruxelles

Ce 17 octobre, nous marcherons. A travers Bruxelles. Pour rendre visible l'invisible. Pour rendre un peu justice à celles et ceux qui, sans papiers, sans abri, sans emploi, disparaissent peu à peu des radars sociaux. Aussi pour mettre en lumière les travailleuses et les travailleurs du secteur que l'on n'entend jamais ou peu lorsqu'il est question de leur travail et des conditions de leur travail.

voici l'intinéraire de la marche qui départ à 9h (2 parcours depuis parc maximilien et parc cinquantennaire) à 9h15 discours de la part des travailleurs sans papiers au parc maximilien.

https://171017.org/

Pourquoi cette marche ?

Le 17 octobre prochain, nous marcherons. A travers Bruxelles. Pour rendre visible l'invisible.

>>> Pour visionner les vidéos que nous tournerons ce jour-là, inscrivez-vous à l'évènement Facebook <<<

Rendre visible l'invisible, c'est bien entendu rendre un peu justice à celles et ceux qui, sans papiers, sans abri, sans emploi, disparaissent peu à peu des radars sociaux. Mais rendre visible l'invisible, c'est aussi mettre en lumière les travailleuses et les travailleurs du secteur que l'on n'entend jamais ou peu lorsqu'il est question de leur travail et des conditions de leur travail. Il est important de faire les deux, de montrer les deux. Pour que l'on voie que les choses, comme les gens, sont liés. Nous marcherons pour montrer ça.

Une marche, ce n'est pas une promenade. Une marche, ce n'est pas la mise en spectacle de la misère ou de celles et ceux qui la vivent. Non, une marche, c'est faire revenir dans les rues les situations que la ville veut cacher ou ne veut pas voir. Logement, sans abri, prison, prostitution, sans papiers, gentrification, politiques de la pauvreté, squats, mendicité, migrants, contrôles, service communautaire, … toutes ces questions et toutes ces situations seront rencontrées et problématisées lors de cette journée.


Une marche, c'est une question qui se déplace. Une marche, c'est une situation mouvante. Une marche, c'est une production commune.

Tandis que le Forum Bruxelles contre les Inégalités ouvrira, avec « Hors circuit », de nouvelles journées publiques d'échanges et de délibérations sur le thème du non-recours à l'Area42 de Schaerbeek ; Tandis que le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté criera dans les rues de Namur qu'on est « Tous dans le même sac » et défilera à la lanterne ; Tandis qu'ATD Quart Monde, au soir du 17 octobre à la Salle Saint Michel, fermera la journée mondiale en disant « Stop Pauvreté »…

Nous marcherons.

Nous marcherons en écho à ces actions, à ces colloques, à ces manifestations, à ces soirées.

Le 17 octobre ne peut pas être que ce jour dans l'année où l'on se préoccupe un peu des précarités et des pauvretés qui gagnent. Il est important que le 17 octobre 2017 soit la date où nous nous rassemblions pour faire converger nos expériences, nos analyses, nos combats.

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir