mardi 8 août 2017 à 10h

Rassemblement et chaîne de solidarité avec les sans-papiers au parc Maximilien

mardi 8 août 2017 10:00

lieu : Parc Maximilien Bruxelles

Face au comportement odieux et écœurant de la police, ObsPol appelle à un rassemblement pour former une chaîne humaine de solidarité sur les lieux mêmes des exactions policières.

Non, ce n'est pas anodin, c'est même tout à fait odieux et écœurant, s'en prendre aux personnes les plus fragilisées, les plus vulnérables et faire usage de son uniforme et de l'autorité que celui-ci induit pour nuire à des personnes sans défense aucune.

La presse nous a largement informé.es des faits de confiscation, disparition, rackets perpétrés à l'encontre de personnes migrantes se trouvant dans des conditions de faiblesse extrême. Ces personnes ont eu le courage de dénoncer les faits, au risque de se voir elles-mêmes poursuivies. La presse s'en est fait l'écho et que voit-on le lendemain ? ces mêmes migrants sont raflés, arrêtés brutalement au petit matin par les forces de l'ordre, leurs maigres et uniques biens jetés à la décharge !

Ces personnes se retrouveront au mieux dans la rue ayant perdu leurs essentielles possessions avec un OQT , ou pire dans un des cinq centres fermés, prisons abjectes pour personnes démunies de documents de séjour valables.

Ce qui se passe est scandaleux, inacceptable et nous ne pouvons assister à ce spectacle au balcon sans réagir ni exprimer notre désapprobation totale.

Montrons publiquement que nous ne cautionnons pas ces pratiques inquiétantes, que nous les dénonçons, que nous sommes solidaires des migrants victimes.

Une chaine de solidarité sera organisée.

" (...). Non seulement, les migrants sont en situation de vulnérabilité, laissés sans soins ni accueil par l'État, mais en plus, ils sont les victimes des agents de l'État. Honte à la Belgique", Alexis Deswaef, président LDH

Observatoire des violences policières en Belgique

https://obspol.be/actualite.php#170806_Appel

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir