lundi 20 mars 2017 à 19h

Bruxelles sous surveillance

Deuxième discussion de l'action culturelle anarchiste de bruxelles (ACAB) autour de la vidéosurveillance.

On s'habituerait presque aux militaires qui occupent les rues et les
places de Bruxelles pendant qu'en France, le parlement prolonge l'état d'urgence pour une n-ième fois. Alors que le contrôle de la population se normalise et se renforce à tout bout de champ, nos espaces de liberté et d'autonomie se réduisent comme peau de chagrin.

La vidéosurveillance est un aspect de ce contrôle omniprésent, moins visible et d'autant plus pernicieux. A partir d'une discussion avec un compagnon ayant fait une recherche sur les caméras publiques à Bruxelles (voir Brussels Studies, n° 104), nous voulons réfléchir ensemble contre qui et contre quoi se dirige cette surveillance, quels discours la légitiment, quels intérêts elle sert, comment elle affecte notre comportement et notre liberté d'agir, et enfin, comment s'y opposer ?

La carte, incomplète, de la vidéosurveillance à Bruxelles est consultable et améliorable ici :
bruxelles.sous-surveillance.net

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir