mardi 16 mai 2017 à 19h

2 parties : 1 2

Cycle de débat Les Apéroulottes

Cycle de débat Les Apéroulottes Imprimer

Cycle de débats

Les Apéroulottes

Un Apéro, un débat, une roulotte

Place communale de Malèves
(Commune de Perwez 1360)

GRATUIT

Prochain RDV
Croyances et connaissance… de l'autre
Mardi 4 octobre 2016 - 19h
Intervenant : Albert Dechambre, philosophe et animateur de « Café-Philo » à Perwez.

Les apéroulottes sont des rencontres citoyennes autour d'un verre dans la roulotte « L'Audacieuse » dans la commune de Perwez. L'objectif est de doter un maximum de personnes des connaissances nécessaires en matière de droits humains, afin qu'elles développent des compétences qui leur permettraient de les appliquer dans leurs vies quotidiennes.

Le contenu de ces rencontres est principalement en lien avec le cycle d'activités annuel de la Ligue des droits de l'Homme, en l'occurrence l'Altérité pour l'année 2016.

Et à l'occasion du Festival du film social - Vivre debout (9ème édition, 17-18-19 mars 2017), trois apéroulottes seront proposées en période du Festival.

Programmation 2016 > 2017

Croyances et connaissance… de l'autre
Mardi 4 octobre 2016

En savoir plus...

En savoir plus...

Les croyances véhiculées sur l'autre sont pléthore. Et plus l'autre est éloigné, géographiquement ou culturellement, plus ces croyances sont vagues ou fantaisistes. Mais sont-elles justifiables et une connaissance de l'autre est-elle possible ? Et de quel type est cette connaissance ? Du même type que celle que nous avons de nous-mêmes, de manière intime, comme être humain, en réalité semblable à l'autre ? En partant de la distinction originaire de la philosophie grecque : épistèmè / doxa (connaissance / croyance), nous nous demanderons si nous pouvons parvenir à une forme de connaissance objective de l'altérité qui ne se dilue pas dans le relativisme culturel mais, au contraire, puisse servir de base de discussion entre nous tous.

Intervenant : Albert Dechambre, philosophe et animateur de « Café-Philo » à Perwez.

Le rôle des médias dans la construction des stéréotypes
Que nous disent les médias de l'autre que nous sommes ?
Mardi 22 novembre 2016

En savoir plus...

En savoir plus...

Les femmes, les enfants, les personnes handicapées, les homosexuel(les)s, les seniors, les migrants, les malades, les pauvres, les chômeurs, les détenus, les patrons, les syndicalistes…

Nous les voyons à travers le prisme de la presse écrite, des reportages télévisés ou des publicités, mais les connaissons-nous vraiment ?
Les médias nous permettent-ils de nous faire une idée objective de la situation de chacun d'eux ?
N'est-il pas facile de se laisser influencer par l'un ou l'autre journaliste ou publicitaire plus incisif, plus persuasif ?
Une image forte ne s'imprimera-t-elle pas longtemps dans nos esprits, occultant toute autre vision ?

Intervenant : Jean-Jacques Jespers (professeur ULB, ex-journaliste RTBF)

Soi-même comme un autre : une approche philosophique de l'altérité
Mardi 14 mars 2017

En savoir plus...

En savoir plus...

Nous partirons de deux figures opposées de l'altérité : l'autre « lointain », géographiquement ou culturellement, qui suscite l'inquiétude et l'autre « proche », l'alter ego, qui suscite au contraire l'intérêt, par exemple comme une réponse à une angoisse ou un sentiment de solitude (Levinas).

Puis nous tenterons de dépasser cette opposition en saisissant l'autre comme « un autre récit que le mien ». L'altérité devient alors le lieu d'empiétements, de croisements ou de rencontres entre des récits de vie.

La perspective peut alors se renverser : l'ego n'est plus seulement perçu comme un « je » immédiat, saisi par intimité, mais comme un « il », le personnage d'un récit. Il devient « soi-même comme un autre », selon l'expression de Paul Ricœur, dont nous nous inspirerons.

Intervenant : Albert Dechambre, philosophe et animateur de « Café-Philo » à Perwez.

Réfugiés, migrants, étrangers : les peurs de l'Autre

Samedi 18 mars 2017

En savoir plus...

En savoir plus...

L'effet visible de certains dispositifs sécuritaires de l'Europe forteresse contribue à proposer une image insécurisante de l'étranger et dès lors, à générer la peur de l'Autre. Mais qu'en est-il des raisons du départ de ces Autres ? Quelles sont les peurs qu'eux même rencontrent qui les contraignent, alors qu'ils ne le souhaitent pas, à devoir quitter leur pays d'origine pour venir se réfugier en Europe.

Intervenant : Claire-Marie Lievens, juriste à Ligue des droits de l'Homme.

La pratique de l'Islam en Belgique aujourd'hui
Mardi 21 mars 2017

En savoir plus...

En savoir plus...

En Belgique, quelle est la dimension collective de l'Islam ? En Belgique toujours, quelle protection et quelle valorisation fait l'Islam de l'individu ? Existe-t-il des pratiques religieuses différentes de l'Islam en Belgique ? Des groupes religieux différents, des différences selon les fidèles (jeunes, vieux, femmes, hommes, jeunes filles, …) ? Comment un(e) musulman de Belgique vit-elle/il la laïcité qui est de mise chez nous au travail et dans l'espace public ?

Intervenant : Un Imam d'une mosquée des environs : Wavre, Namur, Court-St-Etienne ou Nivelles.


La question du genre

Elle est un autre ?
Mardi 16 mai 2017

En savoir plus...

En savoir plus...

Qu'entend-on par approche de genre, par lecture de genre ?

Le terme de genre ne renvoie pas à des catégories biologiques (hommes et femmes) mais à des catégories sociales (masculin et féminin). Il met en évidence le fait que les rôles féminins et masculins ne sont pas déterminés par le sexe mais sont socialement et culturellement construits. Privilégier l'approche de genre, adopter une grille de lecture de genre permet de mettre en lumière les rapports de pouvoir entre les hommes et les femmes.

Intervenante : Hélène Ryckams ou une personne de l'asbl « Le monde selon les femmes » ou .... Laurence Rosier, ULB OU Irene Zeilinger de Garance asbl

Un cycle de débats organisés par la Ligue des droits de l'Homme en partenariat avec le Foyer culturel et la bibliothèque de Perwez

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir